Thèmes
/blog/31/62/Les-mines-de-Glencore-empoisonnent-des-enfants-aux-m%C3%A9taux-lourds./

« Les mines de Glencore empoisonnent des enfants aux métaux lourds. »

L’affirmation :
« Les mines de Glencore empoisonnent des enfants aux métaux lourds. »

Source :
Site internet officiel de l’association initiative multinationales responsables

La vérification des faits :
Sur son site internet, l'association initiative multinationales responsables dénonce un scandale présumé impliquant le négociant suisse en matières premières Glencore. À Cerro de Pasco (Pérou), l'air et l'eau sont empoisonnés par des métaux lourds. Le coupable est rapidement trouvé : "une énorme mine de Glencore". Pour les enfants, l'empoisonnement au plomb a des conséquences dramatiques : "anémie, handicaps, paralysie". "La mine de Glencore empoisonne les enfants avec des métaux lourds."

Il a été prouvé que l'air et l'eau sont pollués par la mine, notamment par des reportages de la BBC et de ARD. Cependant, les initiants passent sous silence le contexte historique de cette histoire. La mine appartient à l'État péruvien depuis une centaine d'années et a été exploitée par différentes entreprises. Ce n'est qu'en 2017 - il y a deux ans - que Glencore a pris la majorité.

Depuis, la société tente d’assainir la mine. Il est évident qu'un tel assainissement ne peut pas avoir un effet du jour au lendemain sur les éléments pollués. Par conséquent, l'accusation des initiants sur leur site internet selon laquelle Glencore tente de "se soustraire à ses responsabilités en affirmant que la pollution extrême est historique et que la mine ne viole plus les normes environnementales" est discutable. Parce qu'il faut simplement plus de temps pour que ces mesures aient un effet. Et il est injuste de tenir une entreprise pour responsable des dommages causés pendant des décennies par d'autres parties, ce qui met également en évidence l'un des dangers de l'initiative pour la responsabilité des entreprises.

Balken KOVI Faktencheck Faux Vrai

  • Auf Twitter teilen
  • Auf Linkedin teilen
  • Auf Facebook teilen
  • Auf WhatsApp teilen